Réplication synthétique des ETF

justETF Logo

Un ETF synthétique réplique son indice avec un swap transaction, aussi appelé total return swap.

Réplication synthétique des ETF
 
L'un des méthodes de réplication possible avec les ETF est la réplication synthétique ou indirecte. Dans cette méthode de réplication, l'indice est répliqué par une transaction de swap (swap de rendement total). L'ETF conclut un contrat avec un établissement financier, qui est tenu de fournir le rendement de l'indice en échange d'une commission.
Dans cet article, nous abordons pour vous
 

Réplication d'un indice avec un contrat swap

Les ETF synthétiques (également appelés swap ETF) constituent une alternative rentable pour investir dans des marchés de niche ou des classes d'actifs tels que les matières premières et le marché monétaire, qui ne seraient autrement pas accessibles à la plupart des investisseurs. En outre, les swap ETF sont capables de suivre certains marchés de manière plus efficace et plus précise que les ETF physiques. Toutefois, les ETF swap présentent généralement un risque de contrepartie, qui est minimisé par diverses mesures de sécurité.
 

Réplication synthétique des ETF

Réplication synthétique des ETF
 
Comparatif des brokers
Trouvez les meilleures offres de courtage en ligne pour votre investissement en ETF !
En savoir plus
 

Comment fonctionne un swap ?

Le contrat de swap (également appelé swap de rendement total) est une transaction dérivée. Dans la pratique, la contrepartie du swap de l'ETF est souvent la société mère de l'émetteur de l'ETF (par exemple, Deutsche Bank, Commerzbank).
 
Dans le contrat de swap, il est convenu que la contrepartie du swap verse à l'ETF le rendement de l'indice, y compris tous les paiements de dividende. En échange, la contrepartie du swap reçoit une commission (commission de swap) et le rendement des titres du portefeuille de garantie.
 
Les fonds d'un ETF synthétique sont investis dans un panier de titres qui sert de garantie à la contrepartie du swap. Les titres du portefeuille de garantie ne coïncident pas nécessairement avec les titres de l'indice répliqué. Par exemple, un ETF synthétique sur les actions européennes (par exemple, MSCI Europe) peut également inclure des actions japonaises dans son portefeuille de garantie.
 
Conseil justETF : Optimisez votre stratégie d’investissement grâce à notre calculateur de plan d'épargne ETF !
 

2 Types d'ETF swap : swap non financé vs swap financé

Selon la façon dont la garantie est détenue, on peut distinguer deux types de ETF synthétiques : le swap non financé et le swap financé.
 
Dans le cas d'un swap financé, la contrepartie du swap collecte la garantie et la dépose auprès d'un fiduciaire indépendant, qui la détient ensuite pour le compte du ETF.
 

Swap non financé vs swap financé

swap non financé vs swap financé Selon le règlement OPCVM, le risque de contrepartie est limité à un maximum de 10 % des actifs du fonds. Dans la pratique, cependant, le risque est considérablement réduit par diverses mesures de sécurité. Le risque est ainsi minimisé par la réinitialisation quotidienne des swaps, le surdimensionnement ou le recours à plusieurs contreparties de swap. Les normes de transparence élevées de nombreux émetteurs d'ETF vous permettent de consulter le portefeuille de garanties sur une base quotidienne, ainsi que le niveau de risque de contrepartie sur le site Web de l'émetteur.
 
 

Quelle est l'utilité d'un ETF swap ?

Les ETF à réplication synthétique permettent de reproduire un indice de manière plus efficace et plus précise dans certains cas. Les ETF synthétiques peuvent présenter des avantages, notamment pour les indices de marché très importants ou illiquides. La réplication physique peut devenir difficile, notamment sur les marchés soumis à des restrictions commerciales, à des restrictions de propriété et à des fuseaux horaires différents. Dans certains cas, des considérations fiscales peuvent également s'appliquer à l'utilisation des ETF synthétiques. En outre, certaines classes d'actifs, comme les matières premières ou le marché monétaire, ne pourraient pas être investies sans réplication synthétique.
 
L'un des principaux avantages de la réplication synthétique est la réduction de la tracking error. La tracking error mesure la fluctuation de l'écart quotidien par rapport à la performance de l'indice et de l'ETF. Cependant, même si la fluctuation est faible, cela ne signifie pas nécessairement que la différence globale entre l'ETF et l'indice est faible. Cette différence est également le facteur clé lorsqu'on examine le coût d'un ETF swap, car les frais de swap ne sont pas inclus dans le ratio de dépenses total (TER).
 
 

Filtrer les ETF par méthode de réplication

Dans la recherche d'ETF, vous pouvez utiliser le critère de filtrage "Méthode de réplication" pour définir facilement votre préférence individuelle pour les différentes méthodes de réplication. Par exemple, vous pouvez limiter votre univers d'ETF aux ETF répliqués physiquement si vous ne vous sentez à l'aise qu'avec ceux-ci. Pour comparer, vous pouvez également afficher la méthode de réplication directement dans les résultats de la recherche.
 
La meilleure application de recherche d'ETF en France
Trouvez votre prochain ETF en toute simplicité via notre application justETF
Téléchargez maintenant et commencez votre recherche d'ETF
 
Devenez un expert en ETF grâce à notre newsletter mensuelle
 
Inscription gratuite